Catégories

Comment conserver une bouteille de rhum ?

Comment conserver une bouteille de rhum ?

Les boissons alcoolisées comme le rhum de bonne qualité n’ont pas réellement une date de péremption. Cependant, mal conservées, ces boissons peuvent perdre leur goût originel. Pour éviter que sa bouteille de rhum change de goût dans le temps, il existe des techniques de conservation testées et approuvées.

Mettre à l’abri de la chaleur et de la lumière en évitant l’alternance et l’oxydation du rhum

Les bouteilles de rhum portent généralement en guise de couvercle un bouchon. Le contact fréquent entre ce bouchon et la boisson porte préjudice au goût originel par altération sur le long terme. Il est donc préférable d’éviter ce contact en disposant la bouteille de rhum debout sur une surface plane calme. Il est conseillé de disposer d’une ligne d’embouteillage industriel pour faciliter cette pose. 

A découvrir également : Quel est la viande la moins grasse ?

En cas d’absence de ligne d’embouteillage, empêcher l’oxydation devient la meilleure technique de conservation. En effet, lorsque l’oxygène entre en contact avec de l’alcool, il se produit une réaction chimique lente dénommée oxydation. Ainsi, une bouteille de rhum entamée ou non qui veut être conservée longtemps ne doit pas contenir de l’air. Une aiguille peut être implantée dans le bouchon de la bouteille pour l’extraction de l’air. Dans le cas d’une bouteille entamée, des billes de verre au fond de la bouteille font remonter le contenu et expulse l’air.

Quelle que soit la technique employée, le lieu de conservation occupe une grande place. Pour permettre à une bouteille de rhum de garder son goût originel pendant longtemps, il est impératif de la mettre à l’abri de la chaleur et de la lumière. La chaleur est un catalyseur donc, favorise la rapidité des réactions chimiques. La lumière doit être évitée parce qu’elle alterne les boissons alcoolisées. 

A découvrir également : 3 bonnes raisons de faire confiance à un traiteur pour son buffet d’entreprise

Conserver la bouteille à la verticale pour éviter l’altération du bouchon et des arômes

En dehors des points évoqués, il faut conserver la bouteille à la verticale afin d’éviter l’altération du bouchon et des arômes. Effectivement, le contact prolongé entre le rhum et le bouchon peut altérer considérablement son goût. Pour éviter cela, il faut savoir que chaque type de rhum a ses propres caractéristiques organoleptiques qui doivent être respectées lors du processus de conservation. Par exemple, pour les vieux rhums âgés en fûts ayant subi un vieillissement prolongé dans des conditions spécifiques (température, humidité), ces derniers peuvent développer des dépôts naturels au fond des flacons, ce qui ne modifie aucunement leur goût mais contribue plutôt à leur qualité gustative exceptionnelle. Donc, sur cette question importante quant à la conservation optimale d’une bouteille de rhum, nous rappelons qu’il existe plusieurs techniques permettant aux amoureux du nectar divin ‘le Rhum’ de savourer celui-ci pendant longtemps. L’essentiel demeure de le conserver dans des conditions optimales en évitant la chaleur, la lumière et l’oxydation tout en pouvant opter pour un rangement vertical ainsi qu’une protection contre les variations thermiques.

Éviter les variations de température en conservant la bouteille dans un endroit frais et sec

Une autre précaution à prendre est d’éviter les variations de température afin de conserver la qualité du rhum. Effectivement, une variation importante peut avoir des conséquences néfastes sur le nectar divin et compromettre son goût et sa saveur inimitable. Vous devez stocker la bouteille dans un endroit frais et sec, à l’abri des sources de chaleur qui peuvent altérer ses caractéristiques organoleptiques.

Vous devez ranger le rhum en le rangeant loin des autres boissons alcoolisées, notamment celles contenant du sucre ou des arômes forts tels que le whisky ou le cognac. Effectivement, ces derniers peuvent influencer le goût du rhum à travers leurs arômes puissants.

Pour profiter pleinement d’un bon verre de rhum tout en conservant chacune des propriétés organoleptiques qui lui sont propres, il faut veiller scrupuleusement aux conditions de conservation citées plus haut : mise à l’abri contre la lumière et la chaleur, isolement par rapport aux autres boissons alcoolisées.

Articles similaires

Lire aussi x