Catégories

Le lablabi, un plat savoureux et nourrissant !

Le lablabi, un plat savoureux et nourrissant !

La gastronomie maghrébine et plus précisément tunisienne est extrêmement intéressante et riche en saveurs et combinaison d’ingrédients. Parmi les plus appréciés de ses plats figure le «lablabi» ou «lablebi». Il s’agit d’une spécialité à base de pois chiches, de soupe parfumée et aromatisée au cumin et de pain. Ce plat délicieux, mais très simple, se concocte dans tous les petits restaurants tunisiens. Quels sont les ingrédients nécessaires pour le lablabi ? Comment se déroule la préparation ? Des réponses !

Lablabi : la délicieuse spécialité aux mille saveurs !

Cette soupe aux pois chiches, agrémentée d’un assaisonnement d’épices, s’accompagne aussi de pain rassis. Il faut dire qu’elle est beaucoup plus populaire chez les ouvriers. Ceux-ci la consomment pendant les périodes très froides, surtout la nuit. En effet, ce plat chaud, digne d’une soupe, leur permet de se réchauffer. Aussi, il leur permet de reconstituer de l’énergie. C’est également la raison pour laquelle, on ne le retrouve que dans les restaurants bon marché et peu couteux.

A lire aussi : Pourquoi la vaisselle en porcelaine est toujours tendance ?

Progressivement, le lablabi s’est étendu dans d’autres pays, notamment l’Assyrie et l’Irak, mais avec sous d’autres formes de préparation. De façon traditionnelle, la soupe est servie à la louche sur le pain. On l’arrose d’huile d’olive, avec du jus de citron ou du vinaigre. Pour finir, il faudrait la garnir de persil ou de coriandre et d’échalotes.

Quelles sont les variantes spéciales du lablabi ?

De nombreuses recettes ont leurs versions spéciales dans d’autres pays ayant adopté cette soupe dans leur cuisine. Au Maroc, ce plat constitue une autre variété que les habitants de ce pays appellent la hergma ou hargma. Ici, c’est des sabots de vaches qu’on utilise généralement comme ingrédient principal.

Lire également : Les règles d'hygiène à respecter pour ouvrir son premier restaurant

Chez les Assyriens par contre, on mélange le jus de citron qui arrose le plat de lablabi avec des pois chiches. Le nohut corbasi de la Turquie peut être également considérée comme une variante du lablabi. À la différence, les cuisiniers utilisent des gigots tendres d’agneau.

De quels ingrédients aurez-vous besoin pour réaliser du lablabi ?

Très souvent, les variantes comportent des ingrédients supplémentaires à la recette de base, c’est-à-dire celle préparée en Tunisie. Pour préparer ce mets, vous aurez besoin :

  • De pois chiches séchés (400 à 450 g pour 4 personnes),
  • D’un litre d’eau,
  • D’un oignon,
  • D’une carotte,
  • De gousses d’ail.

Il vous faudra aussi une cuillère à soupe de sauce harissa, un accompagnement piquant de la cuisine tunisienne. Trouvez aussi du cumin, du persil, de l’huile d’olive, de citrons (pour le jus), du pain rassis coupés en morceaux. Les autres accompagnements sont des œufs, une boite de thon et des câpres.

Les étapes de la préparation

Le lablabi est un mets plutôt très simple à réaliser. Par conséquent, ne vous laissez pas effrayé par la préparation des pois chiches secs ! Dans sa forme la plus simple, il s’agit juste d’un bouillon assaisonné d’épice de ces légumineuses. Les garnitures sont tout aussi faciles, mais elles complètent le bouillon et ajoutent des textures et des saveurs supplémentaires. Il convient de préciser, cependant, qu’il faut, de préférence, consommer au petit-déjeuner. Quand bien même, certains le dégustent à tout moment de la journée.

Préparation proprement dite

Pour commencer, coupez l’oignon, la carotte et l’ail en fines tranches et renversez-les dans une poêle avec un filet d’huile. Ensuite, ajoutez les pois et le bouillon de poulet ou de l’eau. Laissez jusqu’à ébullition. Toutefois, pour une cuisson plus rapide, on recommande de mettre dans un grand récipient d’eau la veille. Il faut les couvrir et les laisser ainsi trempés pendant la nuit.

Après la cuisson du mélange préalablement laissé au feu, vous devez ajouter la sauce piquante harissa, le persil, du sel, du poivre ainsi que le cumin. Laissez bouillir durant environ dix minutes à feu moyen. En attendant, découpez le pain rassis et grillé en petits morceaux. Retirez du feu et préservez la température jusqu’au moment de la dégustation.

Avant de mettre le repas à table ou de le servir, vous devez ajouter les garnitures précitées comme le jus de citron et le pain en morceaux. Vous pouvez également mettre des câpres, le thon et les œufs, selon le goût de vos convives.

Quelques remarques

Il est par ailleurs possible de réduire les pois chiches en purée avec un mixeur. Notez que c’est selon vos goûts. De même, comme dit en amont, vous pouvez remplacer le bouillon de poulet par de l’eau, puis de saler en y ajoutant du cumin.

Les bienfaits nutritionnels du lablabi : une source de protéines et de fibres !

Le lablabi est un plat à la fois savoureux et nourrissant. Il associe des légumes, des épices ainsi que des pois chiches. Les propriétés nutritives de ces derniers ne sont plus à démontrer. Ils regorgent effectivement d’éléments bénéfiques pour la santé.

Les pois chiches sont une excellente source de protéines végétales, idéale pour les personnes qui ont choisi le régime végétarien ou végan. Effectivement, ils contiennent 7 grammes de protéines par portion (100g). Cela équivaut pratiquement aux mêmes apports que ceux fournis par certains types de viande comme le poulet ou encore le bœuf.

Côté fibres alimentaires, les pois chiches en sont également riches. Ces éléments jouent un rôle important dans notre système digestif. Ils permettent notamment une meilleure assimilation des nutriments dans l’intestin grêle tout en favorisant le transit intestinal.

De même, consommer du lablabi est parfaitement adapté aux personnes atteintes de diabète. Effectivement, grâce aux fibres solubles contenues dans les pois chiches, cette recette aide au maintien d’un taux normal de glycémie sanguine chez ces patients.

Ce plat convient parfaitement pour perdre du poids, car c’est un aliment pauvre en calories mais riche en nutriments essentiels. Il est donc idéal pour une alimentation saine et équilibrée.

Le lablabi est un plat qui offre de nombreux avantages nutritionnels. En plus d’être goûteux, il se compose de divers éléments bénéfiques pour notre santé.

Lablabi : une histoire et une tradition culinaires riches en saveurs !

Si le lablabi est aujourd’hui considéré comme un plat incontournable de la cuisine tunisienne, il n’en a pas toujours été ainsi. En effet, son origine remonte à l’époque romaine.

À cette époque, le lablabi était préparé avec des pois chiches grillés qui étaient ensuite moulus pour former une poudre fine. Cette dernière était ensuite mélangée avec de l’eau pour obtenir une sorte de bouillie épaisse.

Au fil du temps, la recette s’est transformée jusqu’à prendre sa forme actuelle. Aujourd’hui, le lablabi se compose principalement de pois chichés cuits dans un bouillon d’ail et d’épices douces (harissa). Ce dernier est généralement servi avec du pain rassis coupé en petits morceaux.

Le lablabi est aussi associé à certaines coutumes populaires dans les campagnes tunisiennes où il est souvent consommé lors des jours fériés ou pendant les festivals musulmans. Un plat familial par excellence qui rappelle aux Tunisiens leur enfance et leurs traditions familiales les plus précieuses.

En dépit du fait que chaque région a sa propre version spécifique, la réputation culinaire du lablabi fait partie intégrante de l’hospitalité tunisienne. Le goût unique et savoureux ainsi que ses bienfaits nutritionnels ont permis au Lablabi d’être apprécié non seulement en Tunisie mais aussi partout dans le monde. Avec l’essor des restaurants tunisiens, le lablabi est de plus en plus reconnu comme une spécialité culinaire à part entière.

En somme, le Lablabi a une histoire et un héritage riche qui ont été transmis de génération en génération. Il s’est adapté aux évolutions de la cuisine tunisienne au fil du temps pour devenir un plat populaire, savoureux et bénéfique pour notre santé.

Articles similaires

Lire aussi x